mercredi 23 septembre 2015

Moab

Vendredi 17 juillet:

Après le petit déjeuner pris à Colorado National Monument, nous nous dirigeons tranquillement vers la ville de Moab.
Cela fera notre 4 ème visite des environs. Nous avons déjà visité Arches national Park à deux reprises, la partie "Island in the Sky" de Canyonlands ainsi que les Needles plus au sud, descendu le Shafer Trail, roulé sur la Potash Road, vu Corona Arch, randonné à Negro Bill Canyon et dormi à Dead Horse Point State Park.
Cette fois-ci, nous y resterons deux jours et comme le ciel est complètement dégagé aujourd'hui, nous modifions un petit peu notre itinéraire pour aller voir Delta Pool en premier (on l'avait prévu en fin d'après-midi initialement).
Ah Delta Pool ! C'est l'exemple type du lieu encore tenu secret sur Internet où on ne trouve aucun itinéraire qui y mène.
J'ai passé quelques heures aussi à la chercher sur la toile en m'usant les yeux sur Google Earth jusqu'au moment où je l'ai finalement aperçu. il ne me restait plus que les modalités d'accès à gérer et c'est un internaute (Patrick alias "le spartiate") qui m'a tuyauté pour nous faciliter l'accès. Comme je lui ai promis de ne rien dévoiler, je me contenterai donc de publier quelques photos sans donner d'indications GPS.
Après avoir roulé quelques kilomètres sur une piste assez facile, nous nous garons à quelques dizaines de mètres de la fameuse "mesa" à grimper:




L'accès ne semble pas si inconnu car nous voyons quelques cairns sur le pseudo chemin qui nous mène à l'endroit où il faut grimper. Oui, Delta Pool se trouve au-dessus.
Une fois arrivés en haut, on s'aperçoit que c'est loin d'être plat. D'ailleurs une immense faille nous oblige à faire un détour pour la contourner.
Quelques genévriers torturés parsèment le sol:


Notre objectif se trouve tout au sud de la mesa et c'est la partie la plus belle, on peut marcher sur un type de roche qui s'apparente à "The Wave" (site très connu se trouvant à CBN) :




J'avais pris le soin de prendre les coordonnées GPS trouvées sur Google Earth, mais une fois sur place, pas moyen de la dénicher. Il y a plein de recoins et de pentes assez dangereuses. Donc, une chasse au trésor s'organise et à ce jeu nos jeunes ont les sens plus affutés que nous. Au bout d'un bon quart d'heure de recherches infructueuses, c'est Geoffrey notre aîné qui nous annoncera la bonne nouvelle.
La voilà :


Ce n'est pas la meilleure heure pour l'admirer (privilégiez plutôt la 2ème partie d'après-midi) mais il faut admettre qu'elle a tout de même de l'allure et le point de vue qui l'entoure aussi.
Vous pourrez admirer d'autres poches d'eau d'ailleurs sur cette partie sud de la mesa.
En tout, la randonnée aura duré 2 heures (longue pause comprise) et nous n'aurons vu (encore) personne pendant la marche.
Une fois revenus à la voiture, nous repartons vers Moab avec l'idée d'aller piquer une tête car il fait passablement chaud aujourd'hui.
Nous nous rendons ainsi à "Faux Falls":



Pour trouver le parking, quand vous serez sur la Steelbender Safari Route, il faudra  penser à tourner à gauche en direction du camping (emplacements 19 à 31). Attention, la petite piste qui mène au parking n'est pas si roulante que ça donc prudence.
Les coordonnées GPS du parking sont les suivantes: N38°28'49.19''  W109°24'45.68''







 
 
Pour se baigner ce sera plutôt au pied de la cascade. C'est le seul endroit avec du fond. Le pique-nique les pieds dans l'eau et la tête à l'ombre n'est pas désagréable du tout. Juste à côté, se trouve Ken's Lake (on l'aperçoit en arrière plan sur la 1ère photo) qui lui aussi est un bon plan de baignade. Il y a une petite plage très appréciée des locaux, c'est d'un accès gratuit et à 10 minutes de route seulement de Moab (prendre la 191 direction sud).
Après une petite heure passée à faire les courses et le plein de la voiture, nous nous dirigeons vers la route 128. L'idée est d'emprunter la piste d' Onion Creek sur quelques kilomètres puis revenir ensuite sur nos pas. Quelques photos trouvées sur le net ont aiguisé notre envie de la parcourir. 
Pour trouver l'entrée de la piste, vous pouvez rentrer ces coordonnées sur votre GPS: N38°43'29.94'' W109°21'16.70''
 
 




La piste est vraiment magnifique et très roulante par temps sec. La seule difficulté consiste à traverser plusieurs fois Onion Creek. Donc, de multiples gués peu profonds (moitié de la roue au maximum) à traverser vous attendent. Un SUV est quand même conseillé mais pas nécessairement 4x4.
La preuve en images :








 


 

Sur la piste d'Onion Creek (privilégiez la fin d'après-midi), on a notre dose de roches rouges, de ciel bleu, de verdure et ... de solitude car on y a croisé seulement une voiture. 

On passera une bonne heure sur le site. Plein de marches sont aussi possibles dans le coin et c'est sûrement un endroit où on retournera volontiers pour y passer plus de temps.

Quand nous sortons de la piste et reprenons la 128, il est déjà 18h30.

Ce soir, nous innovons car nous avons décidé de bivouaquer pas très loin de Canyonlands. Mais, en dehors du parc car à l'intérieur c'est tout simplement interdit.

A l'origine, nous cherchions à bivouaquer à Marlboro Point mais embarqués sur une piste, nous nous sommes confrontés à une barrière au bout de quelques kilomètres. Donc, c'est plus au hasard et au flair que nous trouverons notre lieu de bivouac ce soir.

L'approche par le chemin est assez saisissante:

 


 



Le soleil se couche déjà et on s'aperçoit vite que nous ne sommes pas seuls. un groupe de jeunes Américains ont investi le meilleur lieu (celui proche de la falaise). Nous nous contenterons de dormir à l'écart car en plus ils sont assez bruyants. La vue est quand même sympa d'où on est :

 


 

Samedi 18 juillet:

 

Comme les jeunes fêtards dorment encore, nous en profitons pour déjeuner près de la falaise et la vue est pour le moins détonante:

  


 

Par contre, le ciel est couvert ce matin. Le soleil arrive tout de même à faire une bonne percée pendant le petit déjeuner mais le ciel est plutôt noir:

 

 
Aujourd'hui, nous avons réservé via Internet un ATV pour la journée afin d'emprunter quelques pistes inédites pour nous autour de Moab.
Par contre, en quittant le bivouac ce matin, la météo est vraiment incertaine et l'activité prévue semble compromise.
En route vers Moab, on prend même la pluie :
 
 
Arrivés chez le loueur, le temps semble pourtant se lever et la propriétaire nous confirme que la journée devrait aller.
Bon, après quelques explications assez sommaires, c'est parti .
Voilà à quoi ressemble l'engin :

C'est un Polaris 4 places. On dispose d'un petit coffre derrière mais ouvert, les affaires sont donc sanglées et seront très poussiéreuses à la fin. Donc attention au matériel électronique.

Notre objectif de la journée est le Hurrah Pass puis ensuite le Chicken Corners qui se situe à environ 32 km de notre point de départ:
 

 
 
la piste est très photogénique et moins technique que je ne le pensais. Il y a certes quelques seuils à franchir et une ou deux bonnes poches de sable à négocier mais je pense que le Nissan Xterra s'en serait bien tiré. 


 
 
 


 
 
 
Geoffrey ne s'est pas fait prier pour être aux commandes, il conduira sur les 2/3 du parcours. Louison, s'y collera aussi.
N'étant pas fan personnellement de sports mécaniques, il faut bien admettre que la conduite du Polaris est très ludique. 
 
 


Arrivés à un moment devant un portail, nous pensons à l'erreur d'aiguillage et faisons demi tour, roulons quelques kilomètres en arrière pour finalement s'apercevoir que nous étions dans la bonne direction et qu'il suffisait d'ouvrir et refermer la barrière !
Nous ferons ainsi 80 km en tout.  

Loueur: http://moabpowersports.com/

Prix: 400 $ tout compris : location + essence + lavage à la fin

Durée de la location: de 9h à 17 h

Attention, la propriétaire est assez scrupuleuse à la fin de la location. Elle vérifie en détail la machine. Si on casse une pièce, on paye. Elle a notamment fait deux fois le tour des essieux. J'ai presque eu l'impression qu'elle était déçue de ne rien trouver...
Pour terminer l'après-midi, nous allons nous baigner à Ken's Lake histoire aussi de nous dépoussiérer.
Le soir, deuxième nuit au bivouac et on a le plaisir de constater que nos voisins de la veille ont disparu. Nous serons donc seuls ce soir.
Le ciel est couvert et nous prive d'un joli coucher de soleil.
On en profite donc pour faire un bon feu de bois :


Un lieu magique quand même et pourtant sans lumière optimale. Assurément le meilleur bivouac du voyage:



Et si le luxe c'était ça ?



Dimanche 19 juillet:

Nous allons passer notre dernière matinée à Moab et une petite randonnée est au programme: False Kiva dans Canyonlands.
A l'origine, c'est le photographe Tom Till qui a rendu cet endroit célèbre sauf que quasi personne ne savait où ça se trouvait. L'endroit étant en plus un site archéologique important, aucune carte n'en parlait.
Aujourd'hui, les choses ont bien changé; certes cette randonnée n'est toujours pas officiellement balisée et aucune pancarte au bord de la route ne l'indique. Mais on trouve de nombreuses descriptions sur Internet et sur place, de nombreux cairns balisent le parcours.
Le parking pour débuter la randonnée se nomme Alcove Spring trail et se situe sur Upheaval Dome Road. 
Les coordonnées GPS du parking : N38°25'25.25'' W109°54'32.17''. Une fois garés (attention c'est un tout petit parking le long de la route), partir à pied plein sud jusqu'à voir des troncs de genévriers allongés au sol sur la droite de la chaussée. C'est là que le sentier démarre (aucun panneau). Suivre les cairns.
Pour ceux qui ont un GPS de rando, false Kiva est là : N38°25'05.0'' W109°55'07.0''
Voilà à quoi ressemble le chemin au départ:


La randonnée et les points de vue sont très agréables:





Et puis on aperçoit l'alcôve:


Bien la contourner par en dessous puis remonter sur le côté gauche.
Voilà ce que donne la vue de l'alcôve où se situe la Kiva: 
 
 
 
 Pour avoir un récapitulatif sur les activités possibles sur Moab et comment organiser un premier voyage sur place, j'en parle là:
 
Sommaire: